Sunday, February 17, 2013

Arroser son gazon avec de l’huile vidange

Dans notre habitation, nous nous efforçons de faire pousser du gazon sur une partie du terrain. Il y a une partie du gazon qui pousse très bien, et il existe une autre partie où l’on peine à les voir pousser, le sol étant très pauvre. Les produits et engrais utilisés ne semblent agir que sur une période bien courte, et le gazon revient à son état jaunâtre très rapidement.

Mais un jour, nous avons effectué la vidange de la voiture près du gazon, en période de pluie, prenant bien soin de ne pas verser de l’huile sur celui-ci, sachant bien que cela risque de le détruire. Le matin, nous avons été surpris de constater que j’ai oublié de faire rentré l’huile vidange usé dans le garage, et celui-ci est resté dans la cour. Pendant la nuit, la pluie l’a déversé sur la partie du gazon qui avait déjà de la difficulté à pousser. La messe était dite, le gazon est bien condamné, et on a envisagé de mettre de l’asphalte ou de l’antibloquant à la place.

Le soir même, le gazon s’est asséché, le lendemain, tout était foutu.

Mais au bout de quatre jours, sous l’effet de la pluie, de nouvelles pousses commencèrent à reverdir la partie brulée, et après deux semaines, le gazon se portait beaucoup mieux qu’avant. Comme si l’effet de l’huile vidange était de transformer le gazon mourant en engrais pour laisser la place à de nouvelles pousses.

Et pourtant, malgré cette découverte fortuite, j’hésite encore à aller arroser la partie restante du gazon qui ne pousse pas encore parfaitement. Car il y a bien encore une partie du gazon qui avait toujours eu du mal à verdir, et qui n’a pas reçu l’épreuve de l’huile vidange.

A suivre …

Categories

Calendar

  • February 2013
    SunMonTueWedThuFriSat
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728 

No new comments

  • No comments

ads

Admin area